Menu
05 33 06 04 57
Permanence téléphonique
Du lundi au vendredi de 9h à 19h
29 Rue de Belfort
33000 Bordeaux
29 Rue de Belfort
33000 Bordeaux
05 33 06 04 57
Carole Soudant Téléphone05 33 06 04 57
Adresse29 Rue de Belfort
33000 Bordeaux

Avocat en droit de la famille à Bordeaux – Carole Soudant

Maître Carole Soudant vous propose ses conseils et son assistance en droit de la famille. Elle est en mesure de vous fournir une expertise judiciaire pour prendre en charge votre divorce ainsi que la négociation des modalités de séparation, pour s’occuper de vos démarches en droit des mineurs ou pour une démarche liée à la succession. Maître Carole Soudant vous garantit, par ailleurs, une intervention efficace et réactive.

 Avocat en droit de la famille à Bordeaux
Intervenant dans plusieurs domaines, le cabinet d’avocat au Barreau de Bordeaux vous accompagne dans différentes situations :
  • Conseil en divorce et rupture de PACS ou concubinage
  • Négociation des conséquences du divorce (droit de garde et de visite, partage des biens, montant de la pension alimentaire et des prestations compensatoires
  • Assistance pour une adoption
  • Traitement de la procédure de recherche/reconnaissance de filiation (paternité, maternité, contestation de filiation et possession d’état, etc.)
  • Intervention en droit de visite pour les grands-parents

La séparation du couple

La procédure pour mettre fin à une alliance, à travers un mariage, un PACS ou un concubinage, est à la fois délicate et difficile à surmonter pour le couple. C’est pourquoi il est toujours conseillé de recourir aux services d’un avocat du divorce avant d’entamer les démarches. Il s'agit là du dépôt de la requête, de la négociation des conséquences du divorce et de la citation devant le Juge. Que vous soyez un couple marié ou non, n’hésitez pas à contacter Maître Carole Soudant pour vous accompagner lors de votre séparation de couple.
 

La procédure de divorce

Avant de procéder à une procédure de divorce, sollicitez les conseils de Maître Carole Soudant afin de prendre en charge les démarches à réaliser, mais aussi pour vous orienter vers la forme de divorce la plus appropriée à votre situation :
  • Un divorce par consentement mutuel (divorce amiable) lorsque les époux sont d’accord sur tous les points relatifs à la séparation
  • Un divorce par acceptation du principe de la rupture si les deux sont d’accord pour se séparer et non sur les conséquences du divorce, dans ce cas, le juge tranchera sur ces questions
  • Un divorce pour faute en cas d’infidélité, de violences conjugales ou de toute autre faute commise par l’un des époux
  • Un divorce pour altération définitive du lien conjugal si les conjoints sont séparés de fait depuis une période de 2 ans et plus
Par ailleurs, Maître Carole Soudant se tient à vos côtés pour la négociation des modalités de séparation, notamment la situation des enfants issus du couple, le partage du patrimoine du couple ainsi que les prestations compensatoires et la pension alimentaire. Elle pourra également vous renseigner sur les effets directs du divorce au niveau de l’usage du nom du conjoint, de la perte des devoirs conjugaux ou encore la reprise de la liberté nuptiale.
 

La séparation de couple non marié

La rupture de PACS et de concubinage, constituant une forme de séparation de couple non marié, est souvent moins conflictuelle qu’un divorce vu l’absence d’un contrat de mariage. Pour mettre fin à la vie commune, il faudra envoyer une déclaration, unilatérale ou conjointe, au Greffe du Tribunal du lieu d’enregistrement du PACS. En cas de déclaration unilatérale, c’est-à-dire une déclaration d’un seul partenaire, le Juge aux affaires familiales ordonnera une période de séparation de 12 mois avant de prononcer la rupture du PACS. Si la déclaration est conjointe, ce délai sera réduit à 6 mois.

En ce qui concerne la situation des enfants, les partenaires devront trouver une solution amiable pour se convenir sur le droit de garde et de visite. Dans le cas contraire, la tâche revient à un Juge pour trancher sur le sujet. En ce qui concerne le partage des biens, chaque partenaire conserve ses acquis financiers et mobiliers à la déclaration de la séparation.
 

Les conséquences du divorce

Les conséquences du divorce constituent les modalités à régler lors d’une séparation. Sont pris en compte la garde des enfants, le partage des biens, le montant de la pension alimentaire et des prestations compensatoires. Pour éviter toute perte financière, il convient de trouver une solution amiable pour régler ses modalités. En cas de contentieux, Maître Carole Soudant se charge de représenter vos intérêts devant les juridictions compétentes.
  Le droit des mineurs

La garde de l’enfant

Étant donné que le divorce est souvent une épreuve pénible pour les enfants, il est recommandé de trouver un terrain d’entente en ce qui concerne le droit de visite et d’hébergement. Les deux parents devront convenir de l’exercice de l’autorité parentale à l’amiable. Par contre, si la négociation échoue, l’affaire sera portée devant le Juge aux affaires familiales qui décidera de la garde des enfants.

Tout parent est également tenu de contribuer à l’entretien de ses enfants, que ce soit au niveau médical, scolaire, alimentaire ou autre. La somme sera versée au parent qui détient l’autorité parentale. N’hésitez pas à solliciter les services de Maître Carole Soudant pour prendre en charge la négociation du montant de la pension alimentaire et obtenir une contribution avantageuse.
 

Le partage des biens

L’une des conséquences du divorce, dont les deux époux devront convenir, est le partage du patrimoine acquis à savoir les biens financiers et mobiliers. Si un contrat de mariage a été signé avant l’union, ce dernier va définir les termes de la liquidation du régime matrimonial (régime séparé ou communautaire). En d’autres cas, les conjoints peuvent opter pour un partage des biens amiables ou judiciaires, à porter devant le Tribunal.
 

Le droit des mineurs

Le droit des mineurs englobe les différentes démarches relatives à l’adoption, la filiation ainsi que le droit de visite des grands-parents. L’adoption est une procédure consistant à adopter une personne, mineure ou majeure. La filiation, quant à elle, est le lien juridique reliant un enfant à ses parents.
 

La procédure d’adoption

Pour entamer une procédure d’adoption, faites appel à Maître Carole Soudant. Grâce à ses compétences dans le domaine, elle saura assurer les démarches administratives à réaliser, mais également vous renseigner sur les conditions d’adoption et la forme d’adoption idéale à votre cas.

Si l’adoption plénière consiste à adopter une personne et remplacer sa filiation d’origine par une nouvelle filiation adoptive, l’adoption simple, quant à elle, permet d’adopter un individu, enfant ou adulte, sans remplacer sa filiation avec sa famille d’origine. Cette démarche s’adresse généralement aux couples mariés depuis plus de 2 ans ou bien aux personnes âgées de plus de 28 ans et vivant seuls.
 

La recherche/reconnaissance de filiation

Votre avocat à Bordeaux met ses compétences à votre disposition pour vous assister et vous conseiller lors de vos démarches judiciaires relatives à la reconnaissance et la contestation de filiation. Que ce soit pour une recherche en maternité/paternité, une contestation de paternité ou une contestation de possession d’état, elle saura vous indiquer la procédure à suivre, mais aussi vous accompagner à chaque stade du processus.

Comptez également sur son savoir-faire pour entamer une action aux fins de subsides. Avec ses années d’expérience dans le domaine, elle saura vous garantir une intervention efficace, réactive et adaptée à votre situation.
 

Le droit de visite des grands-parents

Les grands-parents possèdent également des droits spécifiques vis-à-vis de leurs petits-enfants. Le droit de visite des grands-parents est surtout destiné à accorder aux grands-parents le droit de passer du temps avec leurs descendants, même lorsque les parents s’y opposent.

Dans ce cas, le rôle de votre avocat consistera à prouver que la relation n’est pas néfaste pour les enfants, et à prendre en charge la procédure et les formalités à réaliser. Par ailleurs, Maître Carole Soudant défend vos intérêts devant les juridictions compétentes en cas de contentieux.